Présentation

logo

“The Alternative Travel Project” est une association visant à promouvoir l’utilisation de moyens alternatifs de transport (transports publics, marche, vélo) à des fins tant environnementales que sociales. Initié en 2010 par Stana et son collègue Seamus Dever (Lieutenant Kévin Ryan dans la série Castle), ce mouvement a pour slogan « go car-free for just one day », l’idée étant d’inciter les gens à sortir de la bulle de leur voiture.

Education

La santé

  • Marcher entre 9,6 et 19,3 kms pour une personne de corpulence moyenne permet de brûler de 500 à 1000 calories par semaine. Cela permet également de réduire les risques d’une mort prématurée de 20 à 30%.
  • Faire de l’exercice avant de travailler montre une augmentation de la production de 15%.
  • Faire du vélo permet de brûler environ 300 calories par heure.
  • L’organisation mondiale de la santé (OMS) recommande aux adultes de faire au minimum 150 minutes d’exercice modéré par semaine. Cela équivaut à marcher ou faire du vélo 30 minutes, 5 fois par semaine. Cela peut être effectué en changeant votre mode de transport pour se rendre au travail.
  • Ellen Flint, docteur en philosophie, à l’école d’hygiène et de médecine tropicale de Londres, a souligné que le mode de transport actif (marcher ou faire du vélo) s’avère être plus efficace dans la lutte contre l’obésité que de suivre un régime et faire des exercices ciblés.
  • Les hommes et les femmes qui se rendent au travail grâce à un mode de transport actif et public ont un IMC et un pourcentage de matières grasses significativement plus bas que les personnes qui utilisent leurs véhicules privés.
  • L’association médicale britannique a réalisé une étude sur 10 000 fonctionnaires qui parcouraient 32 kms à vélo par semaine. Celle-ci a montré que le risque de maladies coronariennes était descendu de 50%.
  • Faire du vélo n’est pas seulement bon pour votre santé mais rallonge en moyenne votre espérance de vie de 6 mois – étude basée sur une moyenne de vélo de 74 minutes par semaine.
  • Prendre le bus ou le train pour aller au travail baisserait les risques d’avoir une pression artérielle élevée, d’avoir du diabète, ou d’être obèse.

L’environnement

  • Si toutes les personnes dans le monde délaissaient leurs voitures pour un jour, 11,7 millions de tonnes de CO2 seraient préservés. Des milliards d’arbres (1 170 000 000) sont nécessaires pour absorber tout ce CO2. Ainsi, 1 jour sans voiture permet de préserver 1 milliard d’arbres.
  • Les transports sont responsables de presque 80% des émissions de monoxyde de carbone et 55% d’oxyde de nitrogènes aux USA.
  • 60% de la pollution créée par les automobilistes arrivent dans les premières minutes de la mise en route de la voiture. Ce qui signifie que les plus petits trajets sont plus polluants que les longs trajets. (Basé sur la pollution par kms)
  • Si chaque adulte du Royaume-Uni remplaçait un voyage en voiture d’1 miles (1,6 km) par la marche une fois par mois, plus de 300 000 tonnes de CO2 seraient préservés annuellement.
  • Un automobiliste utilise plus d’énergie et crée plus de pollution dans l’air en 4 ans qu’un passager de voiture en 40 ans.
  • 1 personne, qui changerait son moyen de transport pour un moyen de transport public, peut réduire les émissions de carbone quotidiennes de 9 kgs – soit plus de 2,4 tonnes par an.
  • 35 millions de personnes aux USA utilisent les moyens de transport publics chaque jour. Ils préservent 41 millions de tonnes de C02 et 4,9 milliards de litres d’essences.
  • 23% des émissions mondiales de CO2 sont le résultat des transports, dont 16% viennent des automobilistes seuls.
  • Une étude a montré que l’augmentation du nombre de cyclistes pourrait permettre aux villes d’économiser 25 milliards de dollars et réduire de 10% les émissions de CO2 liées au transport d’ici 2050.

L’économie

  • Les infrastructures ATP dans les zones urbaines sont liées à l’augmentation des ventes au détail et de routes plus sûres. Une étude sur les acheteurs à New York East Village en 2012 où des pistes cyclables protégées ont été installées, a montré que les cyclistes et les piétons dépensent plus par habitant et par semaine que les automobilistes. Ces résultats ont été repris par des études similaires au travers des Etats-Unis.
  • La revitalisation économique dans les zones urbaines est également soutenue par les infrastructures ATP. Sur Magnolia Street à Fort Worth (Texas), les pistes cyclables ont été redessinées en 2008 et ont permis d’augmenter les recettes des restaurants situés le long de la rue, et ce jusqu’à 179 %.
  • Un rapport de 2009 écrit par Joseph Cortright « Walking the Walk : How Walkability Raises Housing Values in U.S. Cities » a examiné la relation entre les déplacements à pied et la valeur de l’immobilier. Il a révélé une augmentation de la valeur estimée de 700 $ à 3000 $ pour chaque augmentation d’un point au « score de marche »
  • Le transport est la deuxième dépense des ménages pour l’Américain moyen. Le coût annuel de fonctionnement d’un vélo est d’environ 308 $ par an, ce qui est inférieur au paiement mensuel moyen d’une voiture.
  • L’American Public Transport Association pour janvier 2012 estime que ceux qui utilisent les transports en commun à la place de leurs voitures à Los Angeles économisent près de 11.000 $ par an.
  • Les projets de vélo et de marche créent 11 à 14 emplois pour 1 million de dollars dépensés, comparativement à seulement 7 emplois créés pour 1 million consacrés aux projets routiers.
  • Si un seul adulte sur dix commençait un programme de marche régulière, les États-Unis pourraient économiser 5,6 milliards de dollars en coûts de soins de santé – assez pour payer les frais de scolarité pour l’université d’un million d’étudiants.
  • Les employeurs pourraient économiser jusqu’à 36,7 millions de dollars si le nombre d’employés allant au travail à vélo augmentait de seulement 1% à travers les Etats-Unis !

La communauté

  • L’accès à une variété de moyens sûrs pour voyager donne aux gens le choix et permet aux communautés et aux gens de décider comment ils veulent bouger. Pour que cela soit possible, les infrastructures telles que les trottoirs, passages piétons et pistes cyclables doivent être mis en place pour assurer la sécurité de ceux qui choisissent des méthodes de transport actif. La qualité de vie dans une communauté augmente à mesure que le nombre de gens choisissant de marcher, faire du vélo ou utiliser les transports en commun augmente et que ces usagers interagissent entre eux.
  • Un système de transport en commun efficace aide à prévenir l’exclusion sociale et contribue à créer des communautés solidaires.
  • Lorsque les utilisateurs habituels montent dans les transports en commun ou marchent, le contact avec les voisins tend à augmenter. En fin de compte, cela contribue à apporter un plus à une communauté.
  • Le transport en commun assure aux personnes handicapées et au nombre croissant de personnes âgées de rester activement impliquées dans leur communauté. De plus, ils ont accès à une gamme complète d’équipements et de services.
  • Il a été dit par Robert Putnam , auteur de « Bowling Alone », que pour 10 minutes de temps de voyage supplémentaire en voiture, les relations sociales sont réduites de 10 %.

Actions

Infrastructure

En construction 🙂

Mesures de sécurité

En construction 🙂

Evenements

En construction 🙂