Biographie

Stana layout 4

Stana Katic (originairement écrit Katić) est née dans la ville industrielle d’Hamilton, dans la province de l’Ontario au Canada, d’un père serbe (Peter Katic) et d’une mère croate (Rada Katic), ayant tous deux émigrés de la côte dalmate (Croatie). Son prénom lui vient directement de sa grand-mère (elle expliquera que c’est un « evil-eye name », censé protéger celui qui le porte du mauvais œil). Elle est l’aînée d’une fratrie de six enfants : elle a quatre frères (Nikola, Dusan, Marko, Teodor) et une sœur (Kristina surnommée « Gigi »). Le 26 avril 2015, jour de ses 37 ans, elle épouse son compagnon de longue date, Kris Brkljac, dans un monastère privé sur la côte dalmate, en Croatie.

Pendant son adolescence, elle déménage avec sa famille dans la commune d’Aurora, située dans l’Illinois, où elle sort brillamment diplômée de l’école « West Aurora High School » en 1996. Elle commence par étudier le droit international et l’économie à l’Université de Toronto avant d’intégrer la célèbre « DePaul University Goodman School of Drama » puis « the Beverly Hills Playhouse Acting School » afin d’y étudier les arts dramatiques, le théâtre ainsi que la danse du ventre. Ce changement de formation lui vient d’une rencontre avec un vieil ami au hasard d’une rue de Toronto (Canada). Elle se voit proposer un rôle dans un petit film indépendant qu’il est en train de préparer. Cette première expérience marquera pour elle ses débuts d’actrice.

Après avoir terminé ses études, elle déménage à Los Angeles, où les premiers mois sont loin d’être idylliques. Elle écume les hôtels, allant jusqu’à dormir dans sa voiture afin d’économiser en attendant de trouver un emploi et être en mesure de se payer un appartement. Peu de temps après, elle fait la connaissance de celle qui deviendra son manager et commence à se faire connaître dans le milieu du cinéma et de la télévision. Elle fait ses débuts au cinéma dans « Acid Freaks » en 1999. On la retrouve en parallèle à la télévision où elle apparaît en tant que guest dans de nombreuses séries TV (Alias, The Shield, 24h Chrono, Heroes, les Experts Miami…). Durant l’été 2010, Stana tourne en France avec les frères Polish le film « For Lovers Only »,  inspiré par le courant de la nouvelle vague porté par Truffaut.

Mais le rôle qui propulsera sa carrière sera celui du lieutenant Kate Beckett dans la série Castle actuellement diffusée sur ABC (France 2 en France). Lors de nombreuses interviews, elle racontera son audition, et notamment une anecdote que les fans connaissent bien. Arrivant dans la salle d’audition, elle se rend compte que la chemise qu’elle porte ne fait pas l’affaire. Dix minutes avant d’entrer en scène, elle attrape une paire de ciseaux et décide de raccourcir sa chemise. Au travers d’un couloir, elle tombe sur Nathan en train de boire un café et lui demande de l’aider. Les producteurs arrivent à ce moment-là. Le duo Castle/Beckett est né.

En 2008, elle fonde sa propre maison de production, Sine Timore Productions sans crainte » en latin). L’entreprise produit notamment « Elephant Winter », film qui n’a pas encore vu le jour.

Stana est une grande amatrice de science, de voyages, d’art et de musique. Elle est l’auteur des paroles de la chanson « Hey blue eyes », qu’elle a eu l'occasion d'interpréter pour ses fans lors du 51e « Zlin Film Festival » en 2011. Dotée d’une très belle voix, les producteurs n’hésitent pas à la faire chanter, que ce soit dans Castle ou au cinéma, à l’instar du film « Les Aventures de Flynn Carson : Le Secret de la coupe maudite » sorti en 2008.

Très impliquée auprès des enfants malades, elle n’hésite pas à leur rendre visite au CHLA, l’hôpital des enfants de Los Angeles. L’environnement est également au cœur de ses préoccupations. Ainsi, en 2010, souhaitant apporter sa pierre à l’édifice, Stana débute une campagne appelée « The Alternative Project » visant à encourager les gens à délaisser leur voiture au moins un jour ("go car-free for just one day") au profit de moyens alternatifs de transports, tels que l’utilisation des transports en commun, le vélo ou encore la marche. En janvier 2015, ATP devient officiellement une association. Elle participe également au développement et à la promotion d’une voiture écologique (Arcimoto).